CHASSEURS

SNIPERSDIMAGES

Observer & Immortaliser

OBSIM

Un soutien criminel

La dérive cynégétique vers une organisation paramilitaire avec ses propres règles et qui n’hésite pas à menacer le pouvoir en place.
On pourrait croire que seul un gouvernement de barbares russes, pourrait accuser la victime d’une tentative d’homicide. En France, On n’imagine pas un groupe terroriste officiel, protégé par l’état. Pourtant !
Depuis que le président des chasseurs se permet d’inciter ses troupes agressives et armées, à tuer des opposants à la chasse, les influenceurs cynégétiques n’ont plus aucune retenue et dépassent l’indécence en accusant la victime d’une tentative de meurtre d’être responsable d’avoir fait « péter les plombs » de son bourreau.

Si les victimes de terrorisme ou de féminicides étaient accusées de la sorte, il est probable que ceux qui tiennent de tel propos seraient incarcérés pour incitation au meurtre en bande armée.
Mais ces terroristes-là partage leur plaisir de tuer avec de nombreux élus, jusqu’au sommet de l’état.
Ils se savent aussi intouchables que les talibans en Afghanistan.

Il suffit au président des chasseurs de menacer les parlementaires de mettre à « feu et à sang » la ruralité, pour que l’état évite de les contrarier et oublie le projet de dimanche sans chasse.
Les Français cent fois plus nombreux qui menacent de bloquer l’économie sont vilipendés par un gouvernement méprisent leurs revendications. Pourquoi devraient-ils croire qu’ils ne défendent pas que leur intérêts ?